Elle a fait une robe XVIIIe

Categories Grandeur Nature, Reconstitution et Cie6 Comments

Vous aviez compris en lisant ma description ici que je fais du Jeu Grandeur Nature (en Novice, soi dit en passant, j’ai commencé il y a un peu plus d’un an maintenant) — et en toute bonne amatrice de coutures/costumes/[mettez ici la notion appropriée] je m’étais dit un jour (aujourd’hui lointain) « tiens je ferais bien un costume historique ».

Enfin quand j’ai dit ça c’était surement après avoir vu un énième film à tendance historique (Angélique et cie, L’Allée du Roi, Marie-Antoinette, etc).

Ce jour est arrivée ! Bon à l’heure où je vous en parle l’événement est fini depuis 10 jours mais qu’est-ce que ce fut pour le moins sportif !

Faisons une petite rétrospective de ce tout premier événement historique pour moi =D

Vers le mois de Mai j’apprend qu’une amie se lance dans la confection d’une robe XVIIIe siècle pour participer à un événement costumé au Château de Champs-sur-Marne. Et c’est quand elle me montra le montage de la dit robe que c’était FINI — ma curiosité étaient aiguisée à son paroxysme et là je me suis dit « OKAY je veux en être! »

Comme à chaque commencement d’un projet couture, qu’ai-je fais ? J’ai ouvert un tableau Pinterest \o/ et je me noya dans la recherche iconographique (et de tutoriels — bah oui on ne s’improvise pas spécialiste du costume historique en 5 minutes hein…), voici le lien du fameux bijou. Mais, pour couronner le tout, l’organisatrice en avait elle-même ouvert un (et le voici).

L’idée était de rester le plus fidèle à ce qu’il se faisait en 1780 – que ce soit en terme de tissu, motifs, forme, accessoires, mise en beauté – et heureusement l’événement acceptait les novices, car – Oh DIEU – ne me parlez pas de chaussures à talons bobines !

A trois nous avons tenté le jeu jusqu’au bout!

J’ai donc choisi de ne travailler que du 100% coton et de couleur unie, pour la simple et bonne raison que ça sera plus simple à coudre et à accorder. Je me suis orientée sur un vert émeraude (tout simplement parce que J’ADORE le vert) et un beige écru. Pour le modèle je me suis orientée sur l’une des plus « simples » à savoir la fameuse robe à l’anglaise!

Concernant sa confection… Les patrons sont facilement trouvables sur internet (à savoir que sur le net traîne un livre d’époque sur lequel se trouve les patrons de tenues de 1600 à 1930). Les jupons ont juste été un véritable régal à faire (par ailleurs ce n’est pas moi qui les a découpé mais mon amie qui m’a gracieusement donné un coup de main); le corsage m’a donné du fil à retordre (ahahah le jeu de mot a été facile à trouver … pardon …) mais pas autant que de devoir faire toutes les coutures visibles à la main pour rester en accord avec l’époque (et oui la machine à coudre c’est trop « moderne »)!

Pour les accessoires, j’ai cru me taper la tête contre un mur pour les chaussures et j’ai arpenté toutes les boutiques d’éventails de Paris XIII pour trouver un éventail en bois qui fasse pas trop « asiatique ».

Finalement pour les chaussures j’ai choisi la solution de facilité en optant pour la légère customisation d’une petite paire d’escarpins que j’avais déjà; pour le couvre-chef, nous avons toutes les trois contourné un set de table en fausse paille pour en faire un chapeau, je l’ai ensuite orné de plumes de Paon et de trois gros nœuds en ruban.

Concernant la coiffure et le maquillage le jour J. Nous avions eu vent de quelques articles laissées par les organisatrices sur comment graisser et poudrer les cheveux et avec quoi le faire. Je crois que si nous avions su ce qui nous attendait on se serait levées plus tôt (mais remarque que non, parce qu’on avait à peine terminé nos robes, alors ça n’aurait rien changé…)ce fut long, long, très long… Mais drôle !

Pour conclure ce fut intense, mais très instructif — aujourd’hui ma robe est rangée, je pense m’atteler à la confection d’une seconde mais beaucoup plus tard et quand j’aurai un peu plus rouler ma bosse dans le costume historique.

En attendant, le prochain projet c’est la confection de la tenue de Navi pour « Les Héros d’Hyrule », vous n’en saurez pas plus !

Et vous alors, avez-vous déjà participé à un événement historique ?
Si oui, avez-vous fait vous-même le costume ?

Digital Designer naviguant entre les mondes. Je ne tiens pas en place, j'aime apprendre. Je couds, je joue, je designe, j'explore, j'écris, je cuisine... Native de banlieue parisienne, j'ai quitté mes cités HLM pour explorer la jolie ville d'Amiens.

6 commentaires sur “Elle a fait une robe XVIIIe

    1. Alors je n’ai qu’une seule chose à te dire: lances-toi ! 😀 En plus de pouvoir porter les jolies robes sur lesquelles on bave dans les films, en plus tu t’offres des vacances de « l’âme » comme je les appelle — pendant une journée (ou plus) tu t’autorises à ne pas être « toi » (cet individu du XXIe siècle ^^) !

  1. Coucou !
    Je n’ai jamais tenté mais l’idée m’intéresse énoooormément ! 😀 Tu as fait comment pour participer à ce genre de chose ? Tu y participes dans le cadre d’une association ? :3
    En tout cas ta robe est sublime, bravo !

    1. Là c’était l’occasion qui a fait le larron sincèrement — j’ai une amie qui a commencé ça et en fait par le biais du blog « Au temps d’élégance » qui fait ce genre d’événements, après tu es amené à t’inscrire à leur association le « CHA » (la Compagnie de l’Histoire et des Arts) qui propose ça 😉 (je t’invite à voir ce qu’ils font c’est vraiment génial !)
      Et merci pour la robe !!! On a bien bossé 😀 !
      Bonne soirée à toi !

Laisser un commentaire