Les Fêtes autrement: Yule

Categories De corps et d'esprits0 Comments
Les Fêtes autrement Yule

Fêtons autrement la période de Noël et du Nouvel An, découvrons ensemble Yule. Le 21 Décembre, la fête païenne de Yule correspond au Solstice d’Hiver.

Un peu d’étymologie – d’éty quoi ?

[En remerciement de notre ami Wikipedia dont je tire cet extrait]

« Yule, en vieux norrois à savoir Jól, dont sont issus Jól en islandais, Jul en danois, norvégien et suédois qui signifient tous « Noël ». D’autres peuples ont emprunté cette appellation aux Germains, à savoir les Finlandais, d’où le finnois Joulu ou les Estoniens sous la forme Jõulu.

[…]Le mot Jol apparaît en vieux norrois dans des textes écrits autour de l’an 900, par exemple dans un poème d’hommage à Harald aux beaux cheveux où un personnage parle de « boire à Jol ». Jol était le nom de la fête de la mi-hiver ou Jólablót, dont on discute encore pour savoir si elle avait lieu à l’occasion du solstice d’hiver ou à la mi-janvier. »

les fêtes autrement Yule

Elle raconte quoi, cette fête ?

La légende raconte que la Déesse durant toute la période obscure portait en elle la Vie. C’est lors de la nuit la plus longue qu’elle donna naissance à son fils : le Dieu Cornu. Sa naissance coïncide avec le retour de la Lumière et du rallongement des jours.

Les fêtes autrement Yule

Dans les faits

Yule vient des pays nordiques et germaniques, également retrouvé en Grèce antique. Lors de ce jour, c’était l’occasion de célébrer le Solstice mais également le tant attendue rallongement des jours. On racontait notamment, que par peur que le Soleil ne revienne jamais, on préparait de grand feu durant toute la nuit pour faire renaître la Lumière.

L’usage veut qu’il faut garder un peu de la bûche de l’année passée pour l’ajouter au feu actuel. Ainsi, rapporter de l’énergie qui a été nécessaire au retour du Jour. Ce morceau de bûche est gardé précieusement pour protéger le foyer. On peut aisément faire un rapprochement entre la bûche à brûler et celle que l’on mange de nos jours pour le dessert.

Mais la célébration du Solstice est également le début d’un nouveau cycle solaire et le début des festivités. En effet les jours rallongent et avec eux, reviennent la joie et la lumière.

les fêtes autrement Yule

Yule et Noël

Yule est une fête pré-chrétienne. Les symboles qu’on associe aujourd’hui à Noël viennent, en réalité, de cette célébration païenne bien plus ancienne.

Par exemple, le houx était une plante de choix pour célébrer Yule. Elle était censée représenter les organes génitaux de Zeus. Il était de coutume de décorer un chêne qui représentait également le Dieu.

Comme vous l’avez compris, à Yule, nous décorons également un arbre. Il pouvait être recouvert d’éléments en forme de lunes et d’étoiles. Difficile de ne pas y voir un rapprochement avec nos jolies boules de Noël.

On retrouve de nombreuses représentations du Dieu Cornu dans les décorations de Noël. La plus récurrente est celle du renne comme vous pouvez l’imaginer.

les fêtes autrement Yule

Alors l’année prochaine, on fête Yule ?

Pour en savoir plus : article sur Yule du site « La Pierre Sorcière »

Digital Designer naviguant entre les mondes. Je ne tiens pas en place, j'aime apprendre. Je couds, je joue, je designe, j'explore, j'écris, je cuisine... Native de banlieue parisienne, j'ai quitté mes cités HLM pour explorer la jolie ville d'Amiens.

Laisser un commentaire